Laisser trainer l’œil

Tu cours, parce qu’on t’oblige.
«Pas une minute à moi», dis-tu.
Prendre ton temps, tu te souviens ?
Marcher au hasard,
se surprendre au coin d’une rue,
attendre sans savoir quoi,
oublier deux ou trois choses,
et, comme ici,

LAISSER TRAINER L’ŒIL

0

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>